MENU

Victoire écrasante des Tigres sur les Voltigeurs

En regarder plus sur ZONE VIDÉOS>

20 janvier

Texte de Alex Drouin www.lanouvelle.net

La dernière fois que les Voltigeurs de Drummondville étaient de passage à Victoriaville, c’était le 3 janvier et ils avaient rincé les Tigres 8 à 3. Cette fois, le scénario a été bien différent puisque les Félins n’ont fait qu’une bouchée de leurs rivaux de la 122 en l’emportant 7 à 1.

 L’équipe locale n’a jamais réellement été inquiétée dans ce match alors qu’elle a pris les devants 2 à 0 et 5 à 1 après respectivement la première et la deuxième période. D’ailleurs, les 2739 spectateurs ne se sont pas gênés pour chanter le fameux «Olé Olé Olé» dès le cinquième filet de leurs favoris.

«On a travaillé très fort et on a abordé cette rencontre comme si c’était un septième match de séries, a commenté l’entraîneur-chef Louis Robitaille qui a vu sa troupe inscrire trois buts en avantage numérique. On ne voulait pas avoir d’excuses.»

Les locaux ont débuté le match sur les chapeaux de roues. Lors d’un double avantage numérique, le tir de Bradley Lalonde s’est retrouvé derrière Olivier Rodrigue. Quelques minutes plus tard, James Phelan a sauté sur le retour de Vincent Lanoue pour doubler l’avance des siens. L’attaquant des Tigres est revenu à la charge en inscrivant le quatrième filet des Tigres à mi-chemin dans le match.

Lors de son point de presse, l’entraîneur des Voltigeurs a été bref. «Ils ont profité de leurs chances et ils ont mieux joué que nous autres. That’s it», s’est contenté de dire Dominique Ducharme.

Comtois souligne son retour, quatre passes pour Goulet

Un cas incertain avant la rencontre, Maxime Comtois a effectué son retour au jeu après avoir raté les trois derniers matchs des siens en raison d’une blessure au bas du corps.

Le numéro 44 n’avait rien d’un joueur rouillé et il a fait scintiller la lumière rouge lors de la période médiane en plus de récolter une passe sur le but de la victoire. Il a également été utilisé en avantage numérique.

«Ça fait trois jours qu’il m’achalait pour jouer et c’est moi qui le retenais. On l’a utilisé de façon intelligente et lorsque tu insères un joueur comme lui au sein de notre alignement, ça ne peut qu’aider notre équipe», a indiqué Robitaille.

Le capitaine Tristan Pomerleau a lui aussi trompé la vigilance de Rodrigue lors de la période médiane. Lucas Thierus et Chase Harwell ont fait de même lors des 20 dernières minutes de jeu.

Alexandre Goulet a été une véritable bougie d’allumage en récoltant quatre mentions d’aide.

«Si on veut avoir du succès en séries éliminatoires, il faut que les leaders montrent le chemin», a mentionné le pilote des Tigres.

James Povall a stoppé 23 lancers et il n’a cédé qu’une seule fois aux dépens de Marc-Olivier Duquette au deuxième engagement.

Chez les Voltigeurs, Émilien Boily a commencé la partie devant le filet, mais il s’est blessé après un peu moins de deux minutes de jeu en se déplaçant derrière son but. Son remplaçant, Olivier Rodrigue, a connu une soirée de travail difficile alors qu’il a alloué sept buts sur 31 lancers.

plus de nouvelles
Offre d'emploi: directeur-directrice des communications et marketing
il y a 2 semaines
Yanni Gourde peine encore à y croire
Il y a 4 semaines
Le conseil d'administration des Tigres s'agrandit
Il y a 1 mois
Gilles Tremblay nommé recruteur-chef des Tigres
Il y a 1 mois
Plusieurs mouvements chez les Tigres
Il y a 2 mois
Kevin Cloutier obtient un nouveau contrat
Il y a 2 mois