MENU
Maxime Comtois réclamé par les Ducks d’Anaheim

Généralement calme et réservé, Maxime Comtois avait de la difficulté à contenir sa joie quelques heures après avoir été repêché par les Ducks d’Anaheim au 50e rang.

«C’est incoyable!», ont été les premiers mots du joueur des Tigres qui a été réclamé en deuxième ronde. S’il confie qu’il était déçu de ne pas avoir été repêché la veille et d’être un choix de première ronde, le numéro 44 a vécu de belles émotions samedi.
«Le plus important est d’avoir été repêché, dit-il. Lorsque j’ai entendu mon nom, j’ai réalisé tous les accomplissements et les efforts que j’avais faits pour me rendre jusqu’ici. Depuis 15 ans que je joue au hockey et tous les joueurs rêvent d’être repêchés.»
Il a réalisé à quel point la Ligue nationale de hockey (LNH) est une organisation prestigieuse. Il suffit de naviguer sur les médias sociaux pour constater les courts vidéos le démontrant répondre aux nombreux journalistes. «C’est plus <@Ri>gros<@$p> que ce que je pensais et ce n’est pas pour rien que c’est la ligue où tous les joueurs veulent jouer.»
Certes, heureux de faire enfin partie de la cour des grands, il a fait savoir qu’il avait un camp d’entraînement à préparer dès maintenant.
«Je vais pouvoir apprendre de l’expérience de joueurs comme Ryan Getzlaf et Corey Perry, a-t-il fait part. Je pense être en mesure de tirer mon épingle du jeu avec les Ducks en raison de la manière dont je joue.»
Il y a quelques semaines, Comtois avait mentionné vouloir se tailler un poste au sein du circuit Bettman dès l’automne prochain. Sur une note plus humoristique, il souligne avoir visionné les films de Disney mettant en vedette sa nouvelle équipe.
Avec son meilleur ami
Lorsqu’il se présentera au camp d’entraînement des Ducks, il se retrouvera aux côtés de son meilleur ami, le joueur du Titan d’Acadie-Bathurst, Antoine Morand, qui a aussi été sélectionné par Anaheim quelques rangs plus loin, soit le 60e échelon de la séance de sélection.
Les deux joueurs se connaissent depuis leurs années bantams à Châteauguay. «Lorsqu’on jouait midget, on espérait jouer dans la même équipe dans la LHJMQ. Cette fois, c’est encore mieux puisqu’il s’agit de la LNH», a conclu Comtois.

plus de nouvelles
Comtois et Laberge à la Série Canada-Russie CIBC 2017
Il y a 1 jour
Les Tigres s'inclinent face aux Cataractes
Il y a 6 jours
#DuelPontLaviolette : Shawinigan-Victoriaville 
Il y a 1 semaine
Les Tigres toujours invaincus
il y a 3 semaines
7:50
Point de presse avec Louis Robitaille- 29 septembre 2017
il y a 3 semaines
Classique hivernale : les Tigres seront de la fête
il y a 3 semaines